Aller directement au contenu

Jusqu’en 1969, il était illégal de conseiller les femmes sur les méthodes de contraception dites naturelles. Le Code criminel canadien interdisait la vente et la promotion de produits contraceptifs. Farfelu? C’est pourtant vrai. Claire Dubé, infirmière de formation et militante engagée dans la diffusion d’information en matière de contraception et de sexualité, raconte l’évolution de la planification des naissances au Québec à Marie-Claude St-Laurent, comédienne et codirectrice artistique du Théâtre de l’Affamée. Une conversation qui rappelle le temps, pas si lointain, où les femmes n’exerçaient aucun contrôle sur leur fécondité…

Inscription à l'infolettre