Aller directement au contenu

Désirée Laliberté

Auteure à deux têtes, c’est sous le pseudonyme de Désirée Laliberté qu’Élise Pelletier et Marie Lachance signent leurs billets. Élise : Baignée dans un environnement égalitaire dès sa naissance en 1988, elle confirme et affirme son féminisme à son arrivée au Conseil du statut de la femme en 2012. Les stéréotypes et les inégalités de genre la font grimper aux rideaux. Heureusement, elle n’a pas le vertige. Elle adore regarder les enjeux liés à la sexualité et aux relations de couple avec sa lunette féministe. Une part importante de ses temps libres est consacrée à la poursuite de ses études universitaires en communication publique. D’ici sa retraite, elle souhaite trouver la force nécessaire pour quitter, une fois pour toutes, les réseaux sociaux. Marie : Née 20 ans avant Élise, elle rédige son premier article pour la Gazette des femmes en 1998 à titre de journaliste pigiste. La vie s’était déjà chargée de faire d’elle une féministe : grandir dans l’inégalitaire, ne pas être prise dans l’équipe de baseball de sa municipalité du seul fait d’être une fille, Polytechnique… À 19 ans, elle hésite entre des études en sexologie et en histoire de l’art. Un tirage à pile ou face aura tranché la question. Aujourd’hui, elle savoure l’ironie : l’historienne de l’art écrit des billets de blogue sur la sexualité. Pied de nez, la vie! Pied de nez!

Inscription à l'infolettre