Aller directement au contenu

Anne-Marie Lapointe

Elles logent près de nous: à la prison provinciale de Tanguay (à Montréal) ou d’Orsainville (à Québec), ou encore à la prison fédérale de Joliette. Pourtant, on ne sait rien des femmes criminalisées. Heureusement, un nouvel organisme se consacre à les comprendre et à les aider.

Inscription à l'infolettre