Aller directement au contenu

Cancer du col de l’utérus

par 

Communicatrice de formation, féministe de conviction et actuellement étudiante à la maîtrise afin d'assouvir son besoin de réflexion et de nourrir son désir d'une plus grande justice sociale. Elle a notamment travaillé au sein du Mouvement Desjardins, à la Gazette des femmes et au Conseil du statut de la femme.

On ne peut parler de surdépistage pour ce qui est du cancer du col de l’utérus. Selon l’Agence de la santé publique du Canada, 15 % des femmes n’ont jamais subi de dépistage et 30 % n’ont pas passé de test au cours des trois dernières années. Le test Pap est considéré par les obstétriciens et les gynécologues du Canada comme une première étape importante pour prévenir l’évolution du cancer.

Qu'en pensez-vous?

1 Réaction

  1. Monique Lalancette

    Il faudrait d’abord qu’on me trouve un médecin. Je suis sur une liste depuis un an. Pas de nouvelles depuis!

Inscription à l'infolettre