Aller directement au contenu
4 personnes appuyées en ligne sur un mur rouge.

Jeu-questionnaire : 7 questions / 7 femmes

par 

Marie Lachance a été journaliste indépendante et rédactrice à la pige pendant plus de 20 ans. Historienne de l’art de formation et petite-fille d’une féministe de la première heure, c’est en 1998 qu’elle rédige un premier article pour la Gazette des femmes. En être aujourd’hui la rédactrice en chef lui fournit l’occasion de braquer les projecteurs sur les inégalités de sexes qui persistent toujours ; et d’apporter une modeste pierre à l’édifice du féminisme.

De plus en plus, on entend dire que les femmes sont partout. On vivrait même dans un monde de femmes. Vraiment?! N’aurions-nous pas plutôt tendance à croire que la question de l’égalité est réglée dès qu’on repère deux ou trois femmes dans une photo où sont réunis plusieurs dirigeants de pays ou d’entreprise?

En fait, on est si peu habitués à voir des femmes occuper certaines sphères qu’on focalise notre attention sur ce détail, jusqu’à le grossir. Jusqu’à ne remarquer qu’elles. À l’inverse, on ne voit plus le très grand nombre d’hommes qui entourent cette très maigre portion de femmes. On ne voit pas les hommes, ils sont là depuis si longtemps. Dans la sphère publique, dans les milieux de pouvoir, dans les livres d’histoire, dans les palmarès des plus grands artistes, des plus grands penseurs… On ne voit pas que, bien qu’ils ne constituent que la moitié (en nombre) de l’humanité, ils représentent la majorité (en poids, en présence), parfois même la majorité écrasante.

Pour mieux prendre conscience du fait que, non, on ne vit pas dans un monde égalitaire, et encore moins dans un monde où les femmes tiennent le haut du pavé, voici un petit jeu-questionnaire de 7 questions. À imprimer sans retenue pour faire passer le test à tous les prophètes de l’égalité atteinte! (Réponses à la fin.)

1- Nommez spontanément 7 pays actuellement dirigés par une femme.
[Facile de nommer des pays dirigés par des hommes. En voici 7 trouvés en quelques secondes : Canada, France, États-Unis, Italie, Russie, Chine, Mexique.]







2- À l’exception des Jeux olympiques qui ne sont diffusés que tous les 2 ans, nommez spontanément 7 sports pratiqués par des femmes qui sont régulièrement (on dit bien régulièrement et non exceptionnellement) présentés à la télé, notamment sur les chaînes spécialisées (RDS, TVA Sports…).
[Gageons qu’après avoir nommé le tennis, vous trouverez que les choses se corsent! Pour les sports pratiqués par les hommes et régulièrement diffusés, c’est facile : hockey, football, soccer, boxe, baseball, rugby, course automobile.]







3- Nommez spontanément 7 femmes cinéastes.
[7 hommes cinéastes? Aucun problème : Steven Spielberg, Francis Ford Coppola, Xavier Dolan, Martin Scorsese, Denis Villeneuve, Jean-Marc Vallée, Woody Allen, Stanley Kubrick.]







4- Nommez spontanément 7 écrivaines.
[Ce n’est pas qu’on n’en connaît pas. Mais les noms d’auteures figurent très peu dans les grands livres d’histoire et sont quasi absents des cours de littérature. Pas étonnant qu’il soit plus facile de nommer d’instinct Albert Camus, Edgar Allan Poe, Stephen King, Émile Nelligan, Michel Tremblay, Dany Laferrière, Ernest Hemingway.]







5- Nommez spontanément 7 artistes (peintres, sculptrices, graveuses…) exposées dans les musées.
[Encore une fois, on trouve très rapidement des noms d’hommes : Pablo Picasso, Salvador Dalí, Vincent Van Gogh, Alfred Pellan, Paul-Émile Borduas, Andy Warhol, Marc Séguin.]







6- Nommez spontanément 7 femmes du milieu scientifique.
[Marie Curie… Et? Et? Bon, allons-y avec les hommes, alors : Albert Einstein, Louis Pasteur, Youri Gagarine, Isaac Newton, Hubert Reeves, Jean Lemire, Alexander Graham Bell.]







7- Nommez spontanément 7 artères urbaines importantes du Québec baptisées en l’honneur de personnalités féminines marquantes.
[Avec, par exemple, seulement 6 % de noms de femmes dans la toponymie montréalaise, vous êtes en droit de trouver l’exercice plus qu’ardu! Pour les noms d’hommes, disons que c’est beaucoup plus simple : boulevard René-Lévesque, boulevard Taschereau, autoroute Robert-Bourassa, avenue Laurier, autoroute Félix-Leclerc, avenue Papineau, rue Prince-Arthur.]







Alors? Toujours convaincus de vivre dans un monde où on ne voit que des femmes?

Des réponses!

Question 1 : Angleterre, Allemagne, Norvège, Pologne, Croatie, Lituanie, Bangladesh.

Question 2 : Outre au tennis et à la boxe, on voit trop peu d’athlètes féminines performer au petit écran chaque semaine. Nous ne pouvons nommer spontanément 7 sports.

Question 3 : Anaïs Barbeau-Lavalette, Léa Pool, Jane Campion, Julie Delpy, Sofia Coppola, Agnès Varda, Kathryn Bigelow.

Question 4 : Nelly Arcan, Simone de Beauvoir, Marguerite Duras, George Sand, Anne Hébert, Gabrielle Roy, Virginia Woolf.

Question 5 : Marcelle Ferron, Frida Kahlo, Georgia O’Keeffe, Camille Claudel, Claudie Gagnon, Betty Goodwin, Cindy Sherman.

Question 6 : Marie Curie, Ada Lovelace, Julie Payette, Rachel Carson, Jane Goodall, Henrietta Swan Leavitt, Rosalind Franklin.

Question 7 : On trouve des noms de petites rues très secondaires, des noms de parcs ou des désignations de lieux naturels, mais nous ne sommes pas parvenues à trouver 7 noms d’artères majeures. Puisque l’exercice consiste à nommer spontanément, voici ceux auxquels nous avons pensé : avenue Marguerite-Bourgeoys, rue Jeanne-Mance, avenue Victoria, rue Thérèse-Casgrain, rue Marie-de-l’Incarnation.

Qu'en pensez-vous?

2 Réactions

  1. Céline Tremblay

    Parmi les écrivaines, vous pouvez ajouter: Colette, Mari-Claire Blais, Arlette Cousture, Marie Laberge, Francine Ouellette, Christine Brouillette, Kathy Reich, Margaret Atwood, Marguerite Yourcenar… et toutes ces auteures à succès d’hier et d’aujourd’hui, Agatha Christie, Danielle Steel, Barbara Taylor Bradford, Mary Higgins Clark, Diana Gabaldon… C’est, de loin, la catégorie la plus facile pour, qui, comme moi, préfère lire un livre écrit par une femme!

    Parmi les artistes (peintres, sculptrices, graveuses…): Berthe Morisot, Judy Chicago.

    Parmi les cinéastes: Micheline Lanctôt…

  2. marie-dominique lahaise

    il arrive que les femmes, déjà invisibles, soient, en plus, cachées dans la toponymie. à vos noms de rues, vous pourrez rajouter à Montréal le boulevard Saint-Joseph… ben oui, malgré les apparences, il a été nommé ainsi en l’honneur des Hospitalières de… Saint-Joseph ! également la rue De Bullion, pour la marquise qui a aidé – anonymement de son vivant – Jeanne Mance à financer la nouvelle petite colonie. Et Marie-Anne et Rachel, respectivement belle-soeur et fille du notaire Cadieux qui possédait les terres où sont ces rues… :)

Inscription à l'infolettre