Aller directement au contenu
Image de remplacement avec des logos de la Gazette
Grands dossiers

Derrière les barreaux, mieux vaut être un homme qu’une femme. Pas moins de 85 % des prisonnières pourraient être gardées autrement. Seules 10 % constituent un réel danger social. Leurs conditions de détention sont inéquitables comparées avec celles des hommes incarcérés pour des crimes semblables. Si l’emprisonnement s’impose, la preuve existe qu’on peut le faire mieux, à moindres frais et avec de meilleurs résultats. Mais on le fait pas.

Aucun résultat

Inscription à l'infolettre