Aller directement au contenu
Image d'une poire coupée en deux.
Grands dossiers

Qu’il s’agisse de la fiscalité des particuliers ou de celle des entreprises, le virage néolibéral qu’a pris la politique fiscale canadienne a pour effet de creuser l’écart entre les riches et les pauvres. Les femmes, qui se retrouvent déjà en nombre disproportionné dans cette seconde catégorie, auront encore plus de mal à s’en sortir. Comment les Québécoises peuvent-elles espérer atteindre une pleine autonomie économique? Les expertes que la Gazette des femmes a interrogées estiment qu’une bonne part du problème – ainsi que de la solution – réside dans les politiques fiscales et budgétaires publiques.

Inscription à l'infolettre