Aller directement au contenu
Photographie de plusieurs personnes levant un bras dans les airs.
Grands dossiers

Il y a ceux qui font entendre leur voix d’allié dans la blogosphère. Avec humour ou sans ménagement pour les antiféministes, dans cette Toile qui surabonde en propos misogynes, ils ont choisi de faire la peau aux préjugés sexistes. Il y a ceux qui militent pour l’abolition de la prostitution, qui en ont contre ce préjugé persistant voulant que les hommes ne puissent se passer de sexe. Ces hommes refusent de vivre leur sexualité dans un rapport marchand, dans un système prostituteur.

Mais il y a aussi ceux qui, malgré des intentions louables, ne peuvent refréner leur envie de tenir le haut du pavé dans le mouvement féministe; en occupant l’avant-scène dans les débats, en estimant mieux comprendre que les femmes elles-mêmes la forme que devraient prendre leurs actions. Le rôle que devraient jouer les hommes au sein du mouvement ne fait pas consensus. De la même manière qu’il est sain de délimiter l’espace que peuvent occuper les Blancs dans les luttes pour l’égalité des Noirs ou les luttes autochtones, par exemple, plusieurs féministes estiment que la participation des hommes ne devrait pas se faire à tout prix et sans aucune condition.

Notre dossier aborde ces différents aspects de la question. Entre autres. Bonne lecture!

Inscription à l'infolettre