Aller directement au contenu

Jean-Marie Papineau

On ouvre toute grande la porte aux femmes pour qu’elles accèdent au métier hypermasculin de gardien de prison. L’objectif est louable. Mais si c’est pour les envoyer dans la gueule du loup…

Aucune réaction à l'article « Gardiennes de prison : dans la gueule du loup »

Lire l'article Gardiennes de prison : dans la gueule du loup
Inscription à l'infolettre