Aller directement au contenu
Vignette de l'article « Lévis, terre d'héroïnes »

Lévis, terre d’héroïnes… aussi!

par 

Communicatrice de formation, féministe de conviction et actuellement étudiante à la maîtrise afin d'assouvir son besoin de réflexion et de nourrir son désir d'une plus grande justice sociale. Elle a notamment travaillé au sein du Mouvement Desjardins, à la Gazette des femmes et au Conseil du statut de la femme.

En 2011, la population de Lévis a célébré en grand : le 375e anniversaire de la seigneurie de Lauzon, le 150e anniversaire de la fondation de Lévis et le 10e anniversaire de la nouvelle ville de Lévis. Concerts en plein air, rassemblements familiaux, conférences et spectacle historique intitulé Terre de héros ont permis à toutes et à tous de festoyer, mais aussi de se souvenir de leurs racines et des héros de leur coin de pays.

Et des héroïnes, il y en a eu? Oui, plusieurs. Même si leur contribution a été peu soulignée lors de ces festivités historiques. Des dizaines de femmes ont en effet marqué l’histoire de Lévis en solidifiant son tissu social, en s’engageant dans la vie politique et économique de leur région ou en contribuant au rayonnement de la ville hors de ses limites géographiques. Cela, Sandra Shee, responsable de la région Chaudière-Appalaches au sein de la Direction des bureaux régionaux du Conseil du statut de la femme (et elle-même originaire de la région), le savait. L’idée de faire passer ces femmes à l’histoire pendant les festivités 2011 lui a bien sûr traversé l’esprit. Elle en a fait part à l’organisme lévisien Femmes d’influenceS, qui s’est empressé de mettre en œuvre le projet. La coordination a été confiée à Maude Proulx, avec la collaboration étroite de Sandra Shee, de Pauline Dumont, membre de la Société de généalogie de Lévis, et d’Isabelle Roy, infographiste. Le projet a été soutenu par Johanne Chapados, présidente de Femmes d’influenceS, et par l’obtention de financement de Célébrations 2011. Des heures de recherche – et non moins de plaisir – ainsi que d’innombrables démarches ont été nécessaires pour identifier et retracer plusieurs héroïnes de la grande région de Lévis qui ont joué un rôle important dans l’histoire de la ville, ou qui se sont démarquées au Québec ou ailleurs.

Membres du comité responsable de la réalisation de la brochure
Les membres du comité responsable de la réalisation de la brochure Hommage à des Lévisiennes d’influence. Dans l’ordre habituel, rangée du haut : Sandra Shee, Conseil du statut de la femme, Pauline Dumont, Société d’histoire et de généalogie de Lévis, Maude Proulx, chargée de projet; rangée du bas : Johanne Chapados, Femmes d’influenceS, et Isabelle Roy, infographiste.

Résultat : le parcours de femmes exceptionnelles est mis en lumière dans une brochure unique. Lancée en octobre à L’Anglicane de Lévis dans le cadre de Célébrations Lévis 2011, la publication trace le portrait de plus de 70 héroïnes lévisiennes. Parmi les plus connues, on trouve la soprano Marie-Josée Lord, l’auteure-compositrice-interprète Ariane Moffatt ainsi que les politiciennes Linda Goupil et Carole Théberge, ministres responsables de la Condition féminine (respectivement de 1998 à 2003 et de 2005 à 2007). Du côté des administratrices, Nika Bernard, qui a été à la barre des Galeries Chagnon pendant 12 ans, y figure à titre de première femme à avoir dirigé un centre commercial au Canada. Dans le secteur de l’économie et des communications, Dorimène Desjardins, cofondatrice des Caisses populaires Desjardins, et la fondatrice de la Gazette des femmes, Micheline Paradis.

Avouez que vous avez envie de les connaître toutes… Facile! La brochure Hommage à des Lévisiennes d’influence peut être consultée dans le réseau des bibliothèques de la Ville de Lévis ou en format électronique, notamment sur les sites Internet Femmes d’influences et Société de généalogie de Lévis.

Qu'en pensez-vous?

Aucune réaction

Inscription à l'infolettre