Aller directement au contenu

Les chutes sont la principales cause de blessures mortelles chez les personnes âgées. Chaque année, le tiers des gens de plus de 65 ans font au moins une chute susceptible de hâter leur perte d’autonomie. Or, il n’y a pas que l’hiver et les trottoirs glacés qui soient en cause : un objet laissé à la traîne dans un escalier, une alimentation déficiente, la prise d’un médicament qui produit des étourdissements représentent autant de pièges auxquels il faut porter une attention redoublée. Santé Canada propose une série de feuillets intitulés Évitez les chutes sur les situations à risques pour les aînés. Les conseils portent sur l’état de santé général, les habitudes quotidiennes, les aménagements dans les différentes pièces de la maison et autour du domicile, ainsi que les précautions lors des sorties.

Frileux tout ça ? Mes pantoufles, mon salut ? Au contraire ! Il faut bouger, garder le tonus musculaire et adopter, si possible, une activité physique qui favorise l’équilibre et la stabilité (yoga, taïchi, danse). Mais la sagesse recommande aussi de ne pas oublier d’enlever ses lunettes de lecture pour se déplacer du salon à la cuisine, d’éviter les carpettes, de s’assurer que les fils électriques ne courent pas entre les meubles. La prévention des chutes ne s’arrête pas là : il ne faut pas hésiter à alerter les autorités municipales si les trottoirs représentent une menace ou si l’éclairage des rues du quartier est insuffisant.

Qu'en pensez-vous?

Aucune réaction

Inscription à l'infolettre