Aller directement au contenu

En excluant les Métis, le Québec compte près de 80 000 autochtones, répartis en 10 nations amérindiennes en plus des Inuits.

Six autochtones sur 10 vivent dans une réserve. Plus de femmes (54 %) que d’hommes (46 %) vivent hors réserve.

Plus de 690 000 Indiens inscrits appartiennent à 609 bandes au Canada. Leur population a doublé durant les 20 dernières années, phénomène lié au taux de fécondité et aussi au nombre de femmes et d’enfants qui ont retrouvé leur statut depuis 1985.

Population

  • Près de la moitié des autochtones ont moins de 25 ans (contre un tiers de la population du Canada).
  • Seulement 5 % ont plus de 65 ans (contre 13 % des Canadiens).

Espérance de vie

  • Femme: 76,6 ans (81,8 pour une Canadienne).
  • Homme: 68,9 (76,3 pour un Canadien).

Taux de mortalité violente

Il est trois fois plus élevé chez les femmes autochtones (cinq fois plus chez celles de 25 à 44 ans!) que dans la population féminine canadienne.

Alcool

Les admissions à l’hôpital par suite d’accidents dus à l’alcool sont trois fois plus nombreuses chez les femmes autochtones que dans l’ensemble de la population canadienne.

Taux de fécondité

  • Il est le double du taux national chez les 20 à 24 ans (70 % des femmes autochtones ont au moins un enfant, contre 54 % des Canadiennes).
  • Chez les 15 à 19 ans: 77 naissances pour 1 000 femmes autochtones (contre 13 dans l’ensemble du Québec).
  • Canadienne: 1,7 enfant
  • Amérindienne: 2,9 enfants

Monoparentalité

  • Près d’un tiers (32 %) des enfants autochtones vivent dans une famille monoparentale, soit deux fois le taux de la population canadienne.
  • Le taux est encore plus élevé dans les régions urbaines (46 %).

Scolarité

  • 70 % des Amérindiens vivant dans les réserves n’ont pas de diplôme d’études secondaires.
  • Taux de réussite au secondaire: 32,1 %.
  • Le taux de scolarisation postsecondaire, chez les 17 à 34 ans, est presque deux fois moindre que la moyenne nationale (6,6 % contre 11,4 %).
  • Les femmes autochtones sont deux fois plus nombreuses que les hommes à poursuivre des études postsecondaires.

Qu'en pensez-vous?

Aucune réaction

Inscription à l'infolettre