Aller directement au contenu

Dénigreur, manipulateur, taciturne, contrôeur fou… Non, il ne s’agit pas du profil d’un tueur en série. Mais tous ces types de personne — hommes ou femmes — peuvent plonger un milieu de travail en enfer pour cause de sale caractère ! L’ouvrage Travailler avec des personnes difficiles élabore, en 90 pages bien tassées, une véritable stratégie pour attaquer le problème de front.

Plutôt que de nourrir des instincts meurtriers du lundi au vendredi, l’auteur suggère de se donner des objectifs quel rendement ou quelle attitude peut-on raisonnablement attendre de la personne ombrageuse ? Il invite à montrer une certaine tolérance afin de comprendre, par exemple, ce qui amène l’éternel pessimiste grincheux à mâchonner chaque matin que le malheur guette. Y aurait-il derrière cette attitude une peur maladive de l’échec ou un besoin d’être mieux écouté par l’équipe ?

Le livre décortique les principaux portraits d’employés, de collègues et de patrons imbuvables. Il donne aussi des tactiques pour les inciter à faire preuve de plus de respect envers l’entourage et d’une meilleure efficacité au travail. Ce qui n’exclut pas, bien sûr, des techniques à appliquer pour garder son calme, dédramatiser les situations et améliorer les relations, à défaut de mieux. Le tout requiert une bonne dose d’aplomb et une habileté subtile, si l’on ne veut pas perdre pied dans les échanges et si l’on souhaite obtenir les résultats voulus, mine de rien… Penser malin, insiste l’auteur, plutôt que voir rouge !

La plaquette se lit en une heure, pas plus. Le monde du travail est une course contre la montre. Il est donc plus rentable et moins douloureux de dénouer rapidement les problèmes relationnels que d’attendre qu’ils se résorbent d’eux-mêmes… ou s’enveniment.

Travailler avec des personnes difficiles

Qu'en pensez-vous?

Aucune réaction

Inscription à l'infolettre