Aller directement au contenu

Pour une femme handicapée, un rendez-vous gynécologique peut présenter une série d’embûches. La patiente qui se déplace en fauteuil roulant, par exemple, doit prévoir des vêtements appropriés et connaître les positions adaptées sur la table d’examen. De même, celle qui est atteinte de déficience intellectuelle peut avoir du mal à se faire comprendre. C’est pourquoi le groupe Action des femmes handicapées de Montréal a publié la brochure Étiquette d’une visite gynécologique, destinée à la fois à la personne handicapée et au personnel de la santé. Cette plaquette passe en revue les petits trucs qui simplifient la démarche. Selon que la personne est atteinte de paralysie des membres inférieurs, qu’elle a une déficience auditive ou visuelle, qu’elle porte une sonde urinaire ou encore qu’elle est sujette à des spasmes, l’équipe médicale doit adapter son approche. De son côté, la patiente doit être en mesure de faire comprendre ses attentes. L’organisme Action des femmes handicapées distribue sa brochure au coût de 5?$. Il organise également des rencontres mensuelles, des conférences et des cours d’autodéfense.

Qu'en pensez-vous?

Aucune réaction

Inscription à l'infolettre