Aller directement au contenu

5 questions sur l'égalité à Ariane Fortin

C’est à la suite du visionnement de Girlfight (La pugiliste) qu’Ariane Fortin saute dans le ring de boxe. De combat en combat, elle fait sa place sur la scène provinciale, nationale puis mondiale en cumulant les victoires. En 16 ans de carrière, elle participe à 165 batailles, dont 135 se terminent en sa faveur. En 2016, elle réalise un rêve, celui de représenter le Canada aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro. Ariane accroche ses gants de boxe en 2017, mais n’abandonne pas pour autant cette discipline. Désormais, elle met son talent et sa passion au profit de l’enseignement en travaillant comme conférencière, consultante et formatrice. À son tour, elle souhaite transmettre son amour pour le sport aux jeunes, particulièrement aux filles. L’impressionnant parcours d’Ariane Fortin a de quoi inspirer la relève : une vraie battante qui tient son avenir à bout de bras!

Logo de la Gazette des femmes

Si vous étiez un homme, ça changerait quoi dans votre vie?

Ariane Fortin.

Mes parents sont féministes, alors je ne pense pas que j’aurais été élevée différemment. Par contre, je serais peut-être un peu plus riche, car les hommes ont des possibilités que les femmes n’ont pas en boxe professionnelle et en boxe olympique. ;)


On vous a cloué le bec avec un commentaire sexiste. Vous avez la chance de répliquer, vous dites quoi?

Au sujet du fait que je suis double championne du monde, on a déjà dit à plusieurs reprises : « Oui, mais chez les femmes… » Je réplique : « Accomplis la moitié de ce que j’ai accompli, et on s’en reparlera. »


Quel film, quel livre ou quelle série à saveur féministe vous a particulièrement touchée?

L’autobiographie de Maya Angelou [NDLR : artiste et militante afro-américaine pour les droits civiques des Noir·e·s] : Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage.


Vous avez le pouvoir de changer une chose dans l’humanité pour faire progresser l’égalité des sexes. Ce serait quoi?

Amener une meilleure communication, une meilleure écoute. Quand on est réellement attentif ou attentive à l’autre, on peut mieux se mettre à sa place, comprendre sa réalité. C’est, à mon avis, la base du changement. Je dirais aussi développer sa créativité. Il faut être créatif ou créative pour atteindre ses objectifs quand les structures en place ne répondent pas à ses besoins… ou quand il n’y a tout simplement pas de structure. Avant que je gagne mon premier championnat du monde, il y avait peu de ressources pour les athlètes en boxe. J’ai bâti mon équipe et créé une structure gagnante en allant vers des gens compétents.


Vous voulez initier un ami ou une amie au féminisme. Que lui suggérez-vous de lire, de regarder ou d’écouter?

Le film Je ne suis pas un homme facile, réalisé par Éléonore Pourriat, sur Netflix. Il faut aimer l’humour français, mais ça vaut le coup, ne serait-ce que pour prendre conscience de toutes les inégalités qu’on ne voit même plus!

Qu'en pensez-vous?

2 Réactions

  1. Raymonde Sasseville

    Ariane. Je suis une femme très fière de toi, Je te félicite pour être la grande que tu es,, Je te souhaite tous les efforts nécessaire pour continuer ton excellent travail,

  2. Marcel Toulouse

    Encore une fois bravo Ariane. Tu étais une championne dans l’arène et tu continue de l’être dans la vie.

Inscription à l'infolettre