Aller directement au contenu

Petites et grandes réflexions au féminin 11-2016

par 

(de son vrai nom Estelle Bachelard) est une illustratrice et auteure de bandes dessinées originaire de la ville de Québec. Graphiste de formation, elle s'est d’abord fait connaître sur les réseaux sociaux grâce à sa page Bach Illustrations, où elle diffuse régulièrement des anecdotes inspirées de son quotidien. C’est armée d’humour, d’un grand sens de l’observation de ses congénères et d’une bonne dose d’autodérision qu’elle publie sa bande dessinée « C'est pas facile d'être une fille » aux Éditions Mécanique Générale. Suivez Bach sur Facebook.

Qu'en pensez-vous?

3 Réactions

  1. Pierrette Gratton

    Bonjour à vous,
    J’ai regardé à deux reprises « Les Simone ». Je dis BOF!
    À mon avis, il est grand temps de montrer des femmes qui sont cartésiennes, c’est-à-dire dont les préoccupations dépassent le problème de séduire un gars qui ne veut pas d’elle ou d’essayer de convertir un coureur de jupons chronique. Il nous faut d’abord nous soucier d’être autonomes financièrement…
    Ensuite on verra…
    La hantise du mâle dans sa vie et celle de la maternité à tout prix font partie des pièges à éviter dans la condition des femmes. Nous avons le choix d’avoir ou pas des enfants.
    Nous avons aussi le choix d’avoir un compagnon de vie digne de nous.

  2. desbiens lynda alma

    s.v.p. faut bien pensé que: il y a des femmes qui ont votés pour lui et je ne comprend les américains de voter pour un clown

Inscription à l'infolettre