Aller directement au contenu

Petites et grandes réflexions au féminin 10-2015

par 

(de son vrai nom Estelle Bachelard) est une illustratrice et auteure de bandes dessinées originaire de la ville de Québec. Graphiste de formation, elle s'est d’abord fait connaître sur les réseaux sociaux grâce à sa page Bach Illustrations, où elle diffuse régulièrement des anecdotes inspirées de son quotidien. C’est armée d’humour, d’un grand sens de l’observation de ses congénères et d’une bonne dose d’autodérision qu’elle publie sa bande dessinée « C'est pas facile d'être une fille » aux Éditions Mécanique Générale. Suivez Bach sur Facebook.

Qu'en pensez-vous?

6 Réactions

  1. Valérie

    Je ne crois pas que Bach a illustré le personnage masculin de cette façon dans l’optique de les voir ainsi dans les jeux. La question qu’elle soulève est: pourquoi est-ce que l’hypersexualisation est plus accepté/recherché chez la femme que chez l’homme? Est-ce nécessaire d’attriquer la femme ainsi?

    Personnellement, étant gameuse, je n’ai jamais aimé les personnages, homme ou femme, demi vêtu. Je rêve du jour où je pourrai jouer à WOW ou Diablo avec une mage grassouillette, habiller en jeans et tshirt.

  2. Jean-Philip

    Steve soulève un bon point: dans la plupart des jeux il existe également des armures qui vont quasiment mettre le gars à poil aussi (inspirées par des modèles comme Conan, par exemple); de même, les modèles masculins sont souvent bâtis sur des standards irréalistes (très musclés, cheveux et barbe parfaite, etc)

    Cela dit, je me permets de soulever un autre point: si les hommes ne sont pas souvent représentés ainsi, c’est parce que c’est laid.

    Je m’adresse aux gameuses ici en leur demandant: sérieusement, joueriez-vous un personnage qui ressemble à celui de droite (avec les bobettes speedo et les gants)? La réponse serait probablement non.

    Il y a de plus en plus de filles consommatrices de jeux vidéos et ce débat subsiste depuis longtemps… mais quand même, les créateurs de jeux sont de plus en plus conscients de cet enjeu et misent moins sur des modèles qui portent des armures comme celle-là. Ils savent bien que le monde trouve ça laid et sexiste. En ce qui concerne les modèles, les deux sexes sont dans la même situation.

Inscription à l'infolettre